26 octobre 2015

Une étude génétique bouleverse la taxonomie du lion d’Afrique

Selon un article paru mercredi 14 octobre 2015 dans la revue PLoS ONE, l’actuelle taxonomie du lion ne reflèterait pas l’histoire évolutive de l’espèce et doit être révisée en conséquence. Pour l’heure, seules deux sous-espèces sont reconnues par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) : celle d’Afrique (Panthera leo leo) et l’asiatique (P. l. persica), la première étant classée vulnérable et la seconde en danger d’extinction. Toutefois, des analyses morphologiques ont préconisé la répartition des lions... [Lire la suite]
Posté par PhilValais à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 octobre 2015

31ème festival de Ménigoute : sous le signe du changement climatique

Des rivages de l’Hexagone à la zone subtropicale humide des Everglades, d’un lac niché sur une île de la mer Blanche à une cité éthiopienne où hommes et hyènes tachetées cohabitent en paix, des plaines herbeuses du Canada au parc national pakistanais du Deosai en passant par le voyage de l’eau des cimes alpestres aux tièdes lagunes méditerranéennes, les 32 documentaires à l’affiche du 31ème festival international du film ornithologique de Ménigoute (79) reflètent les nouvelles problématiques environnementales - comme la sauvegarde... [Lire la suite]
Posté par PhilValais à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 octobre 2015

« Des savants pour protéger la nature » ou l’histoire remarquable de la Société d’acclimatation

« La disparition des espèces est, en effet, beaucoup plus rapide qu’on ne se l’imagine ; elle s’accélère avec nos moyens actuels d’action et le nombre des espèces que l’homme a détruites est considérable. » D’une actualité brûlante, cet avertissement d’Edmond Perrier (1844-1921) remonte pourtant au début du siècle dernier et traduit une nouvelle approche de la protection de la nature, dégagée des seuls concepts utilitaristes. Spécialiste de l’histoire de l’environnement, Rémi Luglia s’est interrogé sur les origines de... [Lire la suite]
11 octobre 2015

28e colloque de la société francophone de primatologie : « Quand les primates communiquent »

L’Université de Strasbourg (Bas-Rhin) accueillera du mercredi 14 au vendredi 16 octobre 2015 le 28e colloque de la société francophone de primatologie (SFDP) avec, pour thème principal, la communication chez les primates. Parmi les nombreux sujets abordés figureront, entre autres, « le suivi du comportement sexuel chez trois espèces de primates non-humains du genre Nomascus », « la variation génétique et la connectivité des populations de chimpanzés en Tanzanie et à travers l’Afrique de l’Est », « l’amélioration des... [Lire la suite]
09 octobre 2015

Réintroduction : des ibis chauves nés au Bioparc de Doué-la-Fontaine s’envolent pour l’Algérie

Plus de trente années après la disparition de leur dernière colonie en Algérie, trente ibis chauves ont quitté jeudi 8 octobre 2015 le Bioparc de Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire) à destination de l’Afrique du  Nord. À des fins pédagogiques, dix oiseaux vont être confiés au zoo de Mostaganem, ville portuaire du nord-ouest du pays. Les vingt autres rejoindront une station d’élevage, gérée par la direction générale des forêts, dans le cadre d’un programme de conservation et de réintroduction. Tous ces ibis ont éclos en captivité... [Lire la suite]
07 octobre 2015

Identifier les félins par leurs empreintes : l’erreur guette le chercheur

Selon un article publié en septembre 2015 par des chercheurs brésiliens et portugais dans la revue Tropical Conservation Science, la similitude entre les empreintes de plusieurs félins sauvages sud-américains, ainsi que leur ressemblance avec celles des chats domestiques ou harets, pourrait brouiller les travaux menés dans les zones où ces espèces cohabitent. En effet, pour étudier ces animaux particulièrement discrets, les scientifiques utilisent souvent les traces indirectes laissées par les félins et parfois uniquement leurs... [Lire la suite]
Posté par PhilValais à 05:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 octobre 2015

Le regard de Robert Doisneau sur le Muséum national d’histoire naturelle

Que les archives du Muséum national d’histoire naturelle (MNHN), haut lieu de la conservation, aient recélé des tirages jamais révélés des travaux de Robert Doisneau (1912-1994) sur ce prestigieux établissement public apparaît comme un joli clin d’œil. En effet, la plupart des clichés de l’exposition proposée du mercredi 7 octobre 2015 au mardi 19 janvier 2016 aux 2ème et 3ème étages de la Grande Galerie de l’Évolution proviennent de la collection iconographique du Muséum et n’ont jamais été dévoilés. Les visiteurs découvriront ainsi... [Lire la suite]
24 septembre 2015

Californie : la mue des éléphants de mer aggrave la pollution des eaux côtières par le mercure !

Selon une étude publiée lundi 7 septembre 2015 dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences par des chercheurs de l’université de Californie à Santa Cruz (USCC), les concentrations en mercure élevées dans les eaux côtières proches du parc d’État d’Año Nuevo, en Californie du Nord (États-Unis), seraient liées à la mue annuelle des éléphants de mer. Les tissus de ces prédateurs piscivores, situés au sommet de la chaîne alimentaire, contiennent en effet d’importantes doses de mercure. Aujourd’hui, la pollution par ce... [Lire la suite]
21 septembre 2015

Un oiseau proche de l’extinction filmé pour la première fois au Pérou

Endémique des forêts tropicales d’altitude, le hocco de Koepcke (Pauxi koepckeae) vit uniquement dans la chaîne montagneuse d’El Sira, au centre du Pérou, à une altitude généralement comprise entre 1.100 et 1450 mètres. Décrit en 1969, il a été considéré comme une sous-espèce du hocco unicorne (Pauxi unicornis) avant d’être érigé au statut d’espèce à part entière en 2011 et aussitôt classé en danger critique d’extinction par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Sa très petite population est en effet... [Lire la suite]
19 septembre 2015

Jardin des plantes de Paris : un photographe chez les derniers chasseurs-cueilleurs

Lauréat en juin 2014 de la bourse professionnelle du prix photo du Muséum national d’histoire naturelle (MNHN), Matthieu Paley a profité du montant alloué - 10.000 € - pour compléter un reportage sur les Hadza. Cette population nomade d’un millier d’âmes habite au nord de la Tanzanie, dans cette vallée du grand rift souvent présentée comme le « berceau de l’humanité ». Au sein d’une communauté seulement préoccupée par sa survie quotidienne grâce à la chasse et à la collecte, le photographe français a participé aux... [Lire la suite]