Nés le dimanche 7 août 2016 au jardin zoologique de Schönbrunn à Vienne, les jumeaux pandas Fu Feng et Fu Ban ont quitté l’Autriche, dimanche 2 décembre 2018, à destination de la Chine. Ils ont d’abord rejoint par avion l’aéroport de Francfort-sur-le-Main (Allemagne) avant de s’envoler pour Chengdu, la capitale de la province de Sichuan, au centre-ouest du pays. La femelle Fu Feng et son frère Fu Ban ont ensuite été transférés à la base de Gengda du centre chinois de recherche et de conservation du panda géant (China Conservation and Research Centre for the Giant Panda), située dans la réserve naturelle de Wolong. Les bébés pandas, dont les parents sont « loués », demeurent en effet la propriété du gouvernement chinois.

PANDAS JUMEAUX DU ZOO DE VIENNE

(Photo Daniel Zupanc)

« Leur temps parmi nous est  révolu », a déclaré Dagmar Schratter, la directrice du zoo de la capitale autrichienne. « Je les revois dans leur tanière comme si c’était hier, se pelotonnant tous deux contre leur mère Yang Yang. Nous avons vécu de grands moments avec eux. » Dans le milieu naturel, les jeunes s'émancipent durant leur troisième année et partent en quête de leur propre territoire.

« Trip training »

Pendant plusieurs semaines, Fu Feng et Fu Ban ont été habitués à séjourner dans leur caisse de transport. Du bambou et des légumes étaient glissés à l’intérieur afin d’inciter les animaux à y pénétrer avant de s'asseoir tranquillement. « Lors de séances d'entraînement spécifiques, la cage a été refermée puis soulevée afin de simuler les chocs du transport », a précisé dans un communiqué de presse Renate Haider, leur soigneuse attitrée. Cette dernière a accompagné ses deux protégés dans leur voyage, au côté de la zoologiste Eveline Dungl et du vétérinaire Thomas Voracek. Elle restera deux semaines auprès des ursidés juvéniles pour les aider à s’acclimater à leur nouvel environnement.

Selon l’établissement animalier autrichien, Fu Feng et Fu Ban ont marqué l’histoire des pandas géants en captivité, leur génitrice étant la première à élever des jumeaux sans intervention humaine. Les petits ont été simplement surveillés avec des caméras. Mère expérimentée, Yang Yang avait déjà donné naissance à trois mâles, Fu Long, Fu Hu et Fu Bao. Venus au monde le 23 août 2007, le 23 août 2010 et le 14 août 2013, ils ont été respectivement transférés en Chine le 18 novembre 2009, le 6 novembre 2012 et le 6 novembre 2015. Tous trois étaient le fruit d’un accouplement naturel, une première alors en Europe.

Originaire du centre de Wolong, leur père Long Hui est mort le 9 décembre 2016, à l'âge de 16 ans, au cours d’une anesthésie pratiquée pour explorer une tumeur abdominale.

Le zoo de Vienne mène actuellement des pourparlers avec les autorités de l'empire du Milieu dans l’espoir d’accueillir un nouveau mâle.