Afin de sensibiliser ses visiteurs à la principale menace pesant sur la tortue feuille d'Annam (Mauremys annamensis), le zoo de Londres (Royaume-Uni) a choisi de présenter cette espèce dans un nouveau terrarium évoquant une cuisine vietnamienne, avec ustensiles et couteaux de boucher. Une zone de nidification a été aménagée et cachée derrière un wok savamment placé.

Endémique du Vietnam, la tortue feuille d'Annam est en effet victime du braconnage pour sa chair, considérée comme particulièrement délicate. Ce chélonien est classé en danger critique d’extinction par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

TORTUES FEUILLES AU ZOO DE LONDRES

(Photo Ben Tapley/ZSL)

« Nous voulons que nos visiteurs comprennent quels dangers pèsent sur l’avenir de ces animaux », souligne Ben Tapley, responsable de la célèbre maison des reptiles du zoo anglais. « Cet enclos original raconte une histoire grave. » « Selon les spécialistes, le trafic des tortues pour la viande, la médecine traditionnelle ou le commerce d’animaux de compagnie concerne près de dix millions de spécimens chaque année en Asie », précise M. Tapley.  « Les programmes de reproduction menés par les institutions zoologiques, comme ici au zoo de Londres, sont désormais cruciaux pour l’avenir de ces espèces. »

Source : Société zoologique de Londres.