26 mai 2017

Pollution aux PCB : contamination record chez une orque échouée en Écosse !

Selon le communiqué publié mardi 9 mai 2017 par le Scottish Marine Animal Stranding Scheme, le cadavre de l’orque échouée début 2016 en Écosse présentait l’une des plus fortes concentrations de polychlorobiphényles (PCB) jamais observées chez un mammifère marin. La nécropsie a révélé des niveaux extrêmement toxiques de biphényles polychlorés dans la graisse du cétacé. Le corps de cet épaulard mesurant 6,20 mètres avait été découvert dimanche 3 janvier 2016 sur une plage de l’île de Tiree, dans l’archipel des Hébrides intérieures... [Lire la suite]

16 janvier 2016

Grande-Bretagne : l’unique population d’orques résidente proche de l’extinction

Le cadavre d’une orque mesurant 6,20 mètres a été découvert dimanche 3 janvier 2016 sur une plage de l’île de Tiree, dans l’archipel des Hébrides intérieures méridionales (Royaume-Uni). Ce spécimen a été identifié grâce à sa nageoire dorsale et à sa tache oculaire. Il s’agit de Lulu, une femelle appartenant à l’unique groupe d’épaulards de la côte ouest de l'Écosse. Elle avait été photographiée pour la dernière fois par l’Hebridean Whale and Dolphin Trust (HWDT) en juillet 2014 depuis le navire de recherche de l’organisation. Le... [Lire la suite]
24 septembre 2015

Californie : la mue des éléphants de mer aggrave la pollution des eaux côtières par le mercure !

Selon une étude publiée lundi 7 septembre 2015 dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences par des chercheurs de l’université de Californie à Santa Cruz (USCC), les concentrations en mercure élevées dans les eaux côtières proches du parc d’État d’Año Nuevo, en Californie du Nord (États-Unis), seraient liées à la mue annuelle des éléphants de mer. Les tissus de ces prédateurs piscivores, situés au sommet de la chaîne alimentaire, contiennent en effet d’importantes doses de mercure. Aujourd’hui, la pollution par ce... [Lire la suite]