26 mai 2017

Pollution aux PCB : contamination record chez une orque échouée en Écosse !

Selon le communiqué publié mardi 9 mai 2017 par le Scottish Marine Animal Stranding Scheme, le cadavre de l’orque échouée début 2016 en Écosse présentait l’une des plus fortes concentrations de polychlorobiphényles (PCB) jamais observées chez un mammifère marin. La nécropsie a révélé des niveaux extrêmement toxiques de biphényles polychlorés dans la graisse du cétacé. Le corps de cet épaulard mesurant 6,20 mètres avait été découvert dimanche 3 janvier 2016 sur une plage de l’île de Tiree, dans l’archipel des Hébrides intérieures... [Lire la suite]

07 avril 2016

L’Écosse va créer une zone de protection pour le marsouin

Mercredi 23 mars 2016, le gouvernement écossais a annoncé la création prochaine, à l’issue d’une période de huit semaines de consultation publique, d’une zone spéciale de conservation (ZSC) de 13.540 km2 pour le marsouin commun (Phocoena phocoena) à l’ouest des côtes nationales. Selon le droit de l'Union européenne, la ZSC est « un site d'importance communautaire désigné par les États membres par un acte réglementaire, administratif et/ou contractuel où sont appliquées les mesures de conservation nécessaires au maintien ou au... [Lire la suite]
16 janvier 2016

Grande-Bretagne : l’unique population d’orques résidente proche de l’extinction

Le cadavre d’une orque mesurant 6,20 mètres a été découvert dimanche 3 janvier 2016 sur une plage de l’île de Tiree, dans l’archipel des Hébrides intérieures méridionales (Royaume-Uni). Ce spécimen a été identifié grâce à sa nageoire dorsale et à sa tache oculaire. Il s’agit de Lulu, une femelle appartenant à l’unique groupe d’épaulards de la côte ouest de l'Écosse. Elle avait été photographiée pour la dernière fois par l’Hebridean Whale and Dolphin Trust (HWDT) en juillet 2014 depuis le navire de recherche de l’organisation. Le... [Lire la suite]