25 décembre 2016

« L’envol du gypaète » : une odyssée en images au cœur des Alpes !

Le titre sonne comme une métaphore de la réintroduction de l’espèce dans les Alpes. Au cœur du massif, entre crêtes herbeuses et à-pics, dans le silence des hautes altitudes parfois troublé par les combats de bouquetins, les échos des sonnailles ou le fracas des avalanches, les photographes Antoine Rezer et Jean-Luc Danis dévoilent par l’image et les mots la vie intime des gypaètes barbus (Gypaetus barbatus) au fil des saisons. Une quête naturaliste magnifiant le mythique rapace et ses montagnes. L’envol du gypaète débute peu après... [Lire la suite]
Posté par PhilValais à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 décembre 2016

Un guide pour mieux (re)connaître et protéger reptiles et amphibiens européens

Dans une acceptation géographique englobant la région du Caucase et les îles Canaries, l’Europe abriterait actuellement près de 260 espèces d’amphibiens et de reptiles. Cette diversité toute relative, quelque 7.400 espèces d’amphibiens et environ 10.000 espèces de reptiles étant recensées en 2015 à travers la planète, est étroitement liée au climat du Vieux Continent. À l’exception notable du bassin méditerranéen, celui-ci s’avère en effet trop frais pour nombre de représentants de l’herpétofaune. Pour autant, ces animaux sont... [Lire la suite]
22 décembre 2016

Inde : les rhinocéros à l’étroit au Bengale-Occidental

Deux nouveaux sites naturels du Bengale-Occidental, à l’est de l’Inde, pourraient prochainement accueillir des rhinocéros. Jusqu’à présent, les pachydermes présents dans cet État frontalier du Népal, du Bhoutan et du Bangladesh vivent uniquement au sein des parcs nationaux de Jaldapara et de Gorumara, s’étendant respectivement sur 217 et 80 km2. Avec près de 200 individus, le premier héberge la deuxième plus importante population de rhinocéros d’Inde. Située à près de cent kilomètres de Jaldapara, l’aire protégée de Gorumara... [Lire la suite]
09 décembre 2016

Nouvelle liste rouge des espèces menacées : l’extinction silencieuse de la girafe

La girafe (Giraffa camelopardalis) est désormais considérée comme globalement « vulnérable » par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), a révélé l’ONG jeudi 8 décembre 2016, lors de la 13e conférence des parties de la Convention sur la diversité biologique (CDB), organisée jusqu’au samedi 17 décembre à Cancun (Mexique). Ce statut est attribué aux espèces confrontées « à un risque élevé d’extinction à l’état sauvage ». Répandu à travers l’Afrique orientale et méridionale avec de petites... [Lire la suite]
06 décembre 2016

Une nouvelle population de dragons de Komodo découverte !

Une nouvelle population de dragons de Komodo a été identifiée lors d’une étude de terrain lancée en 2015 sur l’île indonésienne de Florès par le Komodo Survival Program (KSP), ONG indonésienne créée en mars 2007, et la campagne de conservation Act for Wildlife gérée par la Société zoologique du nord de l'Angleterre (North of England Zoological Society). Cette dernière a été fondée en 1934 par George Mottershead (1894-1978), le père du zoo de Chester, et veille toujours aux destinées du parc animalier du nord-ouest de la nation... [Lire la suite]
02 décembre 2016

Le chimpanzé d’Afrique de l’Ouest désormais « en danger critique » d’extinction

Le chimpanzé d’Afrique de l’Ouest (Pan troglodytes verus) est désormais classé « en danger critique » d’extinction par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Cette sous-espèce devient la première à recevoir ce statut attribué lorsque le risque d’extinction à l’état sauvage est considéré comme extrêmement élevé. Les trois autres  - le chimpanzé d’Afrique orientale (Pan troglodytes schweinfurthii),  le chimpanzé d’Afrique centrale (Pan troglodytes troglodytes) et le chimpanzé du golfe de... [Lire la suite]

01 décembre 2016

Ménagerie du jardin des plantes : appel aux dons pour un patrimoine menacé !

La Fondation du patrimoine et le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) viennent de lancer une campagne de dons pour soutenir la rénovation de l’une des emblématiques fabriques de la Ménagerie du jardin des plantes, à Paris. Inspirées des chaumières du hameau de la Reine érigées entre 1783 et 1786 dans une dépendance du Petit Trianon au cœur du parc du château de Versailles, les quinze fabriques du vénérable établissement zoologique parisien ont été bâties en pierre, en brique ou en bois. Toutes sont recouvertes de chaume. ... [Lire la suite]
28 novembre 2016

L’aigle royal à la reconquête du ciel écossais !

Avec plus de 500 couples, la population d’aigles royaux se rapproche désormais des valeurs « historiques » en Écosse. Selon le quatrième recensement mené durant le premier semestre 2015 par la société royale pour la protection des oiseaux (Royal Society for the Protection of Birds - RSPB) et l’organisme public chargé de la gestion du patrimoine naturel (Scottish Natural Heritage -SNH), le nombre de rapaces s’est envolé de 15 % depuis la précédente étude conduite en 2003, passant de 442 à 508 couples. L’espèce poursuit ainsi... [Lire la suite]
17 novembre 2016

Le lynx et l’aigle ibériques menacés par une nouvelle hécatombe des lapins de garenne

Une nouvelle menace plane sur l’avenir de deux espèces emblématiques de la pointe sud-ouest de l'Europe, le lynx pardelle et l’aigle ibérique. En effet, selon une étude du Centre de recherches en biodiversité et ressources génétiques de l'Université de Porto (CIBIO/UP) parue le 31 octobre 2016 dans les Scientific Reports du groupe Nature, le nouveau virus (RHDV2) de la maladie hémorragique virale du lapin (VHD), caractérisé en France en 2010, provoque une chute annuelle de 20 % de la population de lapins sauvages (Oryctolagus... [Lire la suite]
16 novembre 2016

Gorilles de montagne : le dernier « dos argenté » de Dian Fossey est mort

À sa naissance le 14 novembre 1978, il  avait été baptisé « Cantsbee ». Jusqu’alors, Dian Fossey croyait en effet que sa mère était un mâle. En découvrant le nouveau-né, la célèbre primatologue américaine s’était exclamée « It cant’t be » (« Cela ne se peut pas »), finalement devenu « Cantsbee ». Cet individu exceptionnel allait marquer l’histoire des gorilles de montagne en devenant le dominant du plus grand groupe jamais recensé, en conservant sa suprématie de dos argenté durant la plus... [Lire la suite]