08 avril 2016

Virtuellement éteint, le tigre pourrait être réintroduit au Cambodge

Le tigre serait potentiellement éteint au Cambodge, ont annoncé mercredi 6 avril 2016 plusieurs organismes de protection de l’environnement, dévoilant par ailleurs un plan de réintroduction de l’espèce dans le pays. Selon le Fonds mondial pour la nature (WWF), si les forêts sèches du royaume ont longtemps abrité de nombreux tigres d’Indochine, le braconnage de ces derniers et de leurs proies a presque réduit à néant le nombre de grands félins au Cambodge. La dernière observation remonte à 2007 avec le cliché d’un animal surpris par... [Lire la suite]
Posté par PhilValais à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 avril 2016

L’Écosse va créer une zone de protection pour le marsouin

Mercredi 23 mars 2016, le gouvernement écossais a annoncé la création prochaine, à l’issue d’une période de huit semaines de consultation publique, d’une zone spéciale de conservation (ZSC) de 13.540 km2 pour le marsouin commun (Phocoena phocoena) à l’ouest des côtes nationales. Selon le droit de l'Union européenne, la ZSC est « un site d'importance communautaire désigné par les États membres par un acte réglementaire, administratif et/ou contractuel où sont appliquées les mesures de conservation nécessaires au maintien ou au... [Lire la suite]
19 mars 2016

Réintroduction et hybridation : cas d’espèce(s) chez les orangs-outans de Bornéo

Le bien-fondé et le succès d’un programme de réintroduction se jugent parfois a posteriori grâce aux progrès de la science et de la génétique en particulier. Les études sur ces expériences passées permettent aussi de ne pas renouveler certaines erreurs, par exemple la « pollution génétique » des populations sauvages par les spécimens relâchés. Publiés jeudi 25 février 2016 dans la revue Scientific Reports, des travaux menés par le Dr Graham L. Banes et le Dr Linda Vigilant de l'Institut Max-Planck d'anthropologie... [Lire la suite]
11 mars 2016

Parc des félins : « La réintroduction ? Nous sommes au début de l’aventure ! » (2)

Fin octobre 2015, BIOFAUNE s’est rendu au Parc des félins à Lumigny-Nesles-Ormeaux (Seine-et-Marne) pour évoquer le relâché dans la nature, en Russie, d’une panthère de Perse (Panthera pardus saxicolor) née en captivité dans l’établissement (voir http://biofaune.canalblog.com/archives/2016/03/01/33446403.html). Voici la seconde partie de l’interview réalisée avec Grégory Breton, directeur zoologique de l’établissement, à cette occasion. Mère de Simbad, Fatma partage désormais son enclos avec Grom. Leur union doit contribuer à la... [Lire la suite]
04 mars 2016

États-Unis : brutal déclin de la population de loups du Mexique !

Selon l’estimation annuelle établie par le Bureau américain de la pêche et de la vie sauvage (US Fish and Wildlife Service), la population de loups gris du Mexique aux États-Unis a connu un déclin de 12 % en 2015. Cette baisse de la population intervient après cinq années de hausse consécutive. L’étude a été menée sur le terrain durant les deux derniers mois de 2015 puis grâce à des observations aériennes début 2016. 97 canidés ont été recensés dans la nature. Ils étaient 110 un an plus tôt. Ces données constituent l’évaluation... [Lire la suite]
Posté par PhilValais à 05:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mars 2016

Parc des félins : « La réintroduction ? Nous sommes au début de l’aventure ! » (1)

Fin octobre 2015, BIOFAUNE s’est rendu au Parc des félins à Lumigny-Nesles-Ormeaux (Seine-et-Marne) pour évoquer le relâché dans la nature, en Russie, d’une panthère de Perse née en captivité dans l’établissement. Voici la première partie de l’interview réalisée à cette occasion. Grégory Breton, tu es le directeur zoologique du Parc des félins. En juillet dernier, tu as coordonné le transfert d’une panthère née en Seine-et-Marne vers la Russie, afin qu’elle soit relâchée dans le Caucase russe. Effectivement ! Simbad, un mâle... [Lire la suite]

22 février 2016

Sauvegarde des tigres en Thaïlande : la lutte contre le braconnage porte ses fruits

Selon une étude conduite par une équipe internationale et dont les conclusions ont été publiées début février 2016 dans la revue Conservation Biology, les mesures de protection mises en oeuvre dans le sanctuaire de faune de Thung Yai-Huai Kha Khaeng (HKK), en Thaïlande, ont permis aux tigres de prospérer. Frontalière avec la Birmanie, cette réserve de 600.000 hectares est la seule zone d’Asie du Sud-Est où une hausse de la population de ces grands félins est avérée. 57 tigres vivent aujourd’hui dans cette aire protégée, contre... [Lire la suite]
05 février 2016

Réserve de bisons d’Europe dans le canton de Vaud : une première barrière tombe !

Bonne nouvelle pour le projet d’une cellule de conservation du bison d’Europe (Bison bonasus) en Suisse romande. Les autorités du canton de Vaud viennent en effet de délivrer un préavis positif  pour la création, dans la forêt de Suchy, d’un espace destiné à la sauvegarde du plus imposant mammifère terrestre du Vieux Continent (voir http://biofaune.canalblog.com/archives/2014/11/20/30993278.html). Spécimen photographié en 2010 dans le parc allemand Wisentgehege Springe, en Basse-Saxe (photo Michael Gäbler). Coordinateur... [Lire la suite]
Posté par PhilValais à 05:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 janvier 2016

Grande-Bretagne : l’unique population d’orques résidente proche de l’extinction

Le cadavre d’une orque mesurant 6,20 mètres a été découvert dimanche 3 janvier 2016 sur une plage de l’île de Tiree, dans l’archipel des Hébrides intérieures méridionales (Royaume-Uni). Ce spécimen a été identifié grâce à sa nageoire dorsale et à sa tache oculaire. Il s’agit de Lulu, une femelle appartenant à l’unique groupe d’épaulards de la côte ouest de l'Écosse. Elle avait été photographiée pour la dernière fois par l’Hebridean Whale and Dolphin Trust (HWDT) en juillet 2014 depuis le navire de recherche de l’organisation. Le... [Lire la suite]
04 janvier 2016

Ara de Spix : vers une réintroduction anticipée !

L’ara de Spix (re)volera-t-il plus tôt que prévu dans la nature ? Envisagées par le plan d’action pour la sauvegarde de l’espèce à l’horizon 2021, les premières réintroductions pourraient être tentées à plus brève échéance. En effet, selon le quotidien brésilien O Estado de S. Paulo, le cap des 150 oiseaux maintenus en captivité - préalable à tout relâcher - sera vraisemblablement atteint d’ici à deux ans (*). Officiellement, l’ara de Spix (Cyanopsitta spixii) est considéré « en danger critique d’extinction » par... [Lire la suite]