Six couples de pirolles à queue courte (Cissa thalassina) - un passereau classé depuis 2012 en danger critique d’extinction par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) - viennent de rejoindre le zoo de Chester (Royaume-Uni) depuis l’Indonésie. L’établissement britannique va en effet abriter le premier programme d’élevage lancé hors de l’archipel indonésien, dans l’espoir de sauver cet oiseau parmi les plus rares au monde.

Selon les sources, le nombre total de pirolles à queue courte s’élèverait à moins de 250 individus matures avec des sous-populations comptant probablement moins de 50 adultes. Dans son communiqué, le zoo de Chester annonce même une population globale inférieure à cent spécimens !

À l’état sauvage, cet oiseau survivrait dans quatre aires protégées, dont trois situées dans des parcs nationaux.

PIROLLES A QUEUE COURTE

La pirolle à queue courte arbore un plumage vert avec un masque noir, un bec rouge, des rémiges et des couvertures alaires marron (photo zoo de Chester).

Depuis près de cinq ans, les experts du zoo de Chester collaborent avec leurs homologues indonésiens pour reproduire et élever en captivité ces corvidés et disposer ainsi de populations « de secours ». En 2011, huit individus saisis dans le cadre de la lutte contre le commerce illégal ont été confiés au Cikananga Wildlife Centre. Ce dernier se trouve au sud de la ville de Sukabumi, dans la province de Java occidental. La première naissance a été obtenue en mars 2013.

Sous la menace des voleurs

Malheureusement, le centre de reproduction indonésien a récemment été la cible de plusieurs cambriolages visant à dérober des pirolles à queue courte. Celles-ci sont très recherchées comme oiseaux de cage car leur possession est aujourd’hui encore un signe de réussite sociale.

Leur rareté confère évidemment à ces oiseaux une grande valeur marchande pour les trafiquants.

Les autorités locales et le parc zoologique britannique ont donc décidé d’envoyer par précaution  douze individus vers l’Europe.

Endémique des forêts montagneuses de l’ouest de Java, la pirolle à queue courte vit généralement entre 500 et 2.000 mètres d’altitude. Depuis 2011, la sous-espèce de Bornéo a été érigée au statut d’espèce à part entière (C. jefferyi). Cet oiseau mesure entre 31 et 33 cm pour une masse d’environ 150 grammes. Son régime alimentaire se compose de petits animaux et notamment d'invertébrés.

Sources : Zoo de Chester, UICN.