Baptisée Nabire, une femelle rhinocéros blanc du nord (Ceratotherium simum cottoni) est morte dans la soirée du lundi 27 juillet 2015 au zoo de Dvůr Králové, en République tchèque. «  C'est une perte difficile à décrire », a déclaré Premysl Rabas, le directeur de cet établissement. Le zoo tchèque est le seul au monde à avoir réussi la reproduction en captivité de cette sous-espèce au bord de l'extinction (lire également http://biofaune.canalblog.com/archives/2014/12/15/31143824.html).

Nabire était née le 15 novembre 1983 au zoo de Dvůr Králové. Victime de soucis de santé depuis plusieurs années, elle serait morte après la rupture d’un kyste. « Sans sa teneur liquide, ce kyste pathologique pesait 40 kg. Il n'y a eu aucune possibilité de la guérir », a précisé le zoologue Jiri Hruby Nabire.

NABIRE

Nabire au zoo de Dvůr Králové (photo zoo de Dvůr Králové).

Aujourd’hui, seuls quatre rhinocéros blancs du nord survivent encore sur notre planète. Une femelle âgée, nommée Nola et née en 1974, est élevée au Diego Zoo Safari Park (États-Unis) où elle est arrivée en 1989 en provenance du zoo tchèque. Les trois autres spécimens sont hébergés dans la réserve kényane d'Ol Pejeta : Sudan, un mâle capturé très jeune le 19 novembre 1973, et deux femelles, Najin  - née en captivité en 1989 - et sa fille Fatu, âgée de 14 ans. Tous ont été transférés le 20 décembre 2009 depuis Dvůr Králové.

Selon le communiqué publié mardi 28 juillet 2015 par le zoo de Dvůr Králové, un des ovaires de Nabire et différents types de tissus ont été prélevés immédiatement après la mort de l’animal puis envoyés dans un laboratoire spécialisé en Italie.  «  Nous ressentons le devoir de faire tout pour sauver cette sous-espèce. Avec San Diego, nous sommes les seuls en mesure d’y parvenir grâce au matériel biologique collecté, même si l'espoir du succès reste mince », a précisé le directeur du zoo tchèque.

Source : AFP.