Depuis quelques semaines, la reconstitution d’une femelle grandeur nature et un squelette originaire de Sibérie plongent les visiteurs du Muséum d’histoire naturelle de Tours (Indre-et-Loire) dans le monde disparu des mammouths. Ces deux pièces exceptionnelles permettent au public de mieux appréhender l’aspect et la taille du légendaire mammouth laineux. Pour autant, l’exposition organisée jusqu’au dimanche 14 juin 2015 ne se limite pas à cette espèce éteinte et s’articule autour de quatre thèmes : « de l’origine des mammouths », « faune et flore au temps des mammouths », « le mammouth, animal de légendes et sujet de recherche » et la « la disparition des mammouths ».

AFFICHE EXPOSITION MAMMOUTHS TOURS

Elle donne aussi l’occasion d’évoquer à travers de nombreux fossiles d’autres proboscidiens aujourd’hui éteints - comme le mastodonte d’Amérique (Mammut americanum) ou le colossal mammouth des steppes (Mammuthus trogontherii) pouvant atteindre 5 mètres de haut pour une masse de presque dix tonnes, le travail des paléontologues, grâce à un documentaire retraçant la découverte d’Helmut, un mammouth laineux dont le squelette complet fut découvert en juillet 2012 à Changis-sur-Marne (Seine-et-Marne) ou encore la grande faune glaciaire. En effet, contrairement à une idée fausse souvent répandue, le mammouth laineux n’arpentait pas les toundras enneigées mais de grandes steppes herbeuses riches en plantes nourrissantes. À la belle saison, ces cousins de nos actuels éléphants en consommaient quelque 200 kilos par jour.

° Muséum d’histoire naturelle de Tours, 3 rue du président Merville, 37000 Tours.

° Ouvert du mardi au vendredi de 10 à 12 heures et de 14 à 18 heures, les samedis et dimanches de 14 à 18 heures. Fermeture tous les lundis ainsi que le 1er mai 2015.

° Exposition jusqu’au dimanche 14 juin 2015.

° Tél. 02.47.64.13.31. www.museum.tours.fr