L’un des six derniers rhinocéros blancs du Nord (Ceratotherium simum cottoni) s’est éteint dimanche 14 décembre 2014 au San Diego Zoo Safari Park (Etats-Unis). Âgé d’environ 44 ans, Angalifu est apparemment mort de vieillesse. Né à l’état sauvage en 1974, ce mâle avait été confié au parc américain en 1990 par le zoo soudanais de Khartoum.

ANGALIFU

(Photo Sheep81)

« Sa disparition est une énorme perte pour nous tous », a déclaré dans un communiqué Randy Rieches, conservateur de l’établissement californien. « Non seulement nous l'aimions bien mais sa mort constitue une étape supplémentaire vers l'extinction de cette sous-espèce. »

Toutes les tentatives d’accouplement d’Angalifu avec l'unique femelle présente à San Diego étaient restées vaines.

Aujourd’hui, seules deux femelles - Nola à San Diego et Nabire au zoo tchèque de Dvůr Králové - survivent en captivité. Transférés le 20 décembre 2009 depuis Dvůr Králové, les trois autres derniers représentants de cette sous-espèce se trouvent dans la réserve d'Ol Pejeta au Kenya. Vendredi 17 octobre 2014, le mâle Suni y était mort, vraisemblablement de causes naturelles (voir http://biofaune.canalblog.com/archives/2014/11/12/30937784.html).

La semaine dernière, les responsables d'Ol Pejeta ont précisé que le mâle - Sudan capturé très jeune le 19 novembre 1973 - et les deux femelles - Najin, née en captivité en 1989 et sa fille Fatu, âgée de 14 ans - hébergés dans la réserve ne semblaient pas capables de se reproduire naturellement.

L’espoir de sauvegarde de cette sous-espèce passe aujourd’hui par la fécondation in vitro.