Dévoiler, à travers les magnifiques portraits commentés d’animaux emblématiques du zoo de Mulhouse, les enjeux actuels de la conservation dans les institutions zoologiques comme en milieu naturel : mariant textes et photos, ce livre -sous-titré « Gros plans et petites histoires sur les animaux du zoo » - atteint son objectif. Les articles de Benoît Quintard mettent en lumière la problématique des parcs zoologiques en expliquant notamment le fonctionnement des programmes européens d’élevages, l’intérêt des enclos multi-spécifiques en terme de comportement, les méthodes de contraception utilisées pour gérer certaines populations captives ou encore les délicats protocoles de reproduction comme ceux de l’oncille (Leopardus tigrinus) ou du très territorial touraco de Fisher (Tauraco fischeri).

ZOO'M

Au-delà de cet éclairage sur le rôle des zoos, le vétérinaire et directeur adjoint du parc zoologique alsacien met aussi l’accent sur les dangers planant la faune sauvage, de la chasse à la déforestation, du braconnage aux cyclones, de la consommation de viande de brousse aux épizooties en passant par les espèces invasives et la dégradation des zones humides. Ces menaces pour l’avenir de la faune sauvage sont illustrées au gré des clichés des pensionnaires du zoo de Mulhouse. La proximité entre le texte et l’image, entre le propos et son sujet, confère un relief particulier au message de sensibilisation auquel les lecteurs ne sauraient rester insensibles.

Benoît Quintard révèle également des aspects méconnus des mœurs de certaines espèces élevées à Mulhouse à l’image des habitudes alternativement diurnes et nocturnes des lémurs mongoz (Eulemur mongoz) ou du dévouement parental du nandou de Darwin mâle (Pterocnemia pennata) .

Ces « petites histoires » écrites dépassent néanmoins les limites du seul zoo. Au gré des photographies, le vétérinaire présente quelques initiatives soutenues par les zoos en général  - et par celui de Mulhouse en particulier - pour préserver la faune en milieu naturel ou favoriser la réintroduction de spécimens nés en captivité. Créée par les zoos de Mulhouse, Cologne et Sarrebruck avec  l’université de Strasbourg, l’association européenne pour l’étude et la conservation des lémuriens (AEECL) a ainsi permis la création en juillet 2007 du parc national malgache de Sahamalaza-îles Radama, une aire protégée vitale pour la sauvegarde de l’étonnant lémur aux yeux turquoise (Eulemur flavifrons) à l’état sauvage. Une partie des droits d’auteur du livre sera reversée à Sifaka Conservation, une association œuvrant pour la protection du propithèque couronné (Propithecus coronatus).

Enfin, le parti-pris esthétique d’Éric Isselée de photographier les animaux sur un fond blanc revêt ici une symbolique toute particulière. Le cadre des enclos a certes disparu mais cette absence de « décor » refuse l’illusion d’un animal évoluant dans la nature. Un entre-deux révélateur de la condition de tant d’espèces menacées dont la survie se joue à la fois dans leur milieu originel et au cœur des institutions zoologiques.

QUINTARD Benoît, ISSELÉE Éric, ZOO'M, Gros plans et petites histoires sur les animaux du zoo,Delachaux et Niestlé, septembre 2014, 192 p., 29,00 €.