Entretenir son petit espace de biodiversité réserve parfois de belles surprises. Comme la découverte d’orchidées sauvages du nom d’ophrys abeille (Ophrys apifera)

Encore relativement répandue, l’ophrys abeille est classée en préoccupation mineure par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Elle est présente dans toute la France avec une plus grande fréquence dans la partie méridionale. Cette orchidée est désormaisprotégée en Franche-Comté, dans le Limousin et le Nord-Pas-de-Calais. Elle peut décliner à cause de la fermeture d'un milieu naturel ou de la densification du couvert végétal. L’embroussaillement, le reboisement naturel des clairières et des prairies sèches, les plantations forestières et l'urbanisation constituent les principales menaces pesant sur cette orchidée vivace dont la tige dressée atteint entre 10 et 40 cm. Cette dernière porte une inflorescence allongée de trois à dix fleurs.

ORCHIDEE 01

Un spécimen aux sépales mauves (photo Ph. Aquilon).

Espèce de pleine lumière à mi-ombre, l’ophrys abeille pousse dans les sols neutres à calcaires, secs à humides. Elle affectionne les zones herbeuses, les prés ras, les pelouses, les garrigues, les broussailles, les bois clairs, les rocailles, les talus, les dunes et les friches jusqu'à 1.200 mètres d'altitude.

Pour sa reproduction, l'ophrys abeille recourt aux abeilles solitaires mâles dont l’eucère à longues antennes (Eucera longicornis). La plante les attire grâce à des leurres visuel -son labelle ressemblant au corps de la femelle- et olfactif en dégageant une odeur semblable à celle des phéromones de ces insectes.

ORCHIDEE 02

Dans un autre coin du jardin, cette autre ophrys abeille présente des sépales blancs (Photo Ph. Aquilon).

Ophrys apifera pratique aussi l'autofécondation. Elle serait d’ailleurs la seule espèce parmi les ophrys à recourir régulièrement à l'autogamie, à l’origine de fréquentes anormalités de couleur, comme la dépigmentation. La floraison a lieu d’avril ou mai à juillet.

Sources : Corif, Muséum national d'Histoire naturelle, Wikipédia.