Ce mardi 27 mai 2014 à 17 heures, dans l’émission Sur les docks diffusée sur France Culture, un documentaire radio évoquera la métamorphose du parc zoologique de Paris, alias le zoo de Vincennes.

Fermé en novembre 2008, cet établissement a rouvert ses portes samedi 12 avril 2014. Après deux ans et demi de travaux, un parc zoologique –presque – tout nouveau est sorti de terre même si l'emblématique Grand Rocher, érigé entre 1932 et 1934, surplombe toujours les lieux du haut de ses 65 mètres.

Le zoo de la Porte Dorée est désormais organisé en cinq "biozones" correspondant chacune à une région du monde (Patagonie, Sahel-Soudan, Europe, Amazonie-Guyane, Madagascar). Ses concepteurs ont privilégié une approche par écosystèmes où la flore doit aussi s’épanouir. Les conditions de captivité ont été revues afin de permettre aux animaux de se soustraire aux regards des visiteurs.

À l'heure où la révision du statut juridique de l’animal fait l’objet de débats, quels rôles peut et entend jouer le zoo de Vincennes dans la sauvegarde des espèces en voie d’extinction et la sensibilisation de l’opinion publique à la cause des espèces menacées et de leurs milieux de vie ?

ZOO DE PARIS ENTREE DE SAINT-MANDE

Le nouveau parc zoologique de Paris fêtera ses 80 ans le 2 juin prochain. Ici, un cliché de l’entrée Saint-Mandé pris en février 2013. Le chantier de rénovation avait été lancé le 7 décembre 2011 (photo Ph. Aquilon).

Réalisé par Hélène Combis-Schlumberger et Diphy Mariani, ce reportage part donc à la découverte du zoo de  Paris sur les pas des artisans de son renouveau - architecte, paysagiste, botaniste – et à la rencontre de ses professionnels (soigneurs, vétérinaire) mais aussi de militants végans anti-zoo et du grand public.

Le zoo de Vincennes participe aujourd’hui à une trentaine de programmes européens pour les espèces en danger (EEP) et à 19 studbooks européens (ESB), second niveau de programme d'élevage pour les espèces en danger.

Avec Geoffrey Fruleux,soigneur des girafes ; Thomas Grenon, directeur du Muséum national d'Histoire naturelle ; Alexis Lécu, directeur scientifique et vétérinaire en chef ; Véronique Descharrière, architecte ; Jacqueline Osty, paysagiste ; Eric Joly, botaniste ; Jean-Claude Nouet, cofondateur de la Ligue Française des Droits de l'Animal.