Soutenue par l'Organisation des Nations unies, la journée internationale de la biodiversité est célébrée partout dans le monde ce jeudi 22 mai avec, pour thème cette année, la biodiversité insulaire. L’assemblée générale de l'ONU a d'ailleurs désignée 2014 « année internationale des petits États insulaires en développement ».

Comptant près de 1.300 îles et îlots dans la seule métropole, la France est particulièrement concernée par cette initiative.

JOURNEE INTERNATIONALE DE LA BIODIVERSITE

Recouvrant environ 3% de la surface du globe, les quelque 100.000 îles recensées sur notre planète abritent des écosystèmes uniques et un tiers des points focaux de conservation du monde. Destruction de leur habitat, développement du tourisme, changement climatique, catastrophes naturelles, surexploitation des ressources, pollution et espèces exotiques envahissantes constituent les principales menaces pour la faune et la flore de ces terres écologiquement fragiles et économiquement vulnérables.

Sur les 724 extinctions d’espèces animales enregistrées lors des 400 dernières années, plus de la moitié concernaient des espèces insulaires. Au moins 90 % des espèces d’oiseaux disparues au cours de cette même période nichaient dans des îles. Celles-ci subissent les impacts du changement climatique et des espèces invasives bien avant qu’ils ne soient perceptibles au sein des vastes zones continentales.

Plus de 600 millions d’habitants sont aujourd'hui tributaires des services écosystémiques insulaires pour l’alimentation, l’eau, le logement et d’autres ressources naturelles indispensables à leur vie quotidienne.