En 2014, 36 naissances de blanchons, le nom donné aux jeunes phoques gris, ont été observées dans l’archipel des Sept-Îles, en Bretagne. Un nouveau record pour ce site majeur de reproduction de l’espèce en France. Le précédent remontait à 2012 avec 23 naissances.

Depuis 1988, quelque 120 mises bas ont été dénombrées sur le site mais le suivi n’a pas eu lieu durant plusieurs années.

La première mention de la présence du phoque gris aux Sept-Îles remonte à 1977. L’année précédente, cet archipel située au large de Perros-Guirrec (Côtes-d’Armor) avait été déclaré réserve naturelle nationale par l'Arrêté du 18 octobre 1976 pour la protection des oiseaux.  Sa superficie terrestre est de 40 ha, la zone maritime s’étendant sur près de 280 ha.

JEUNE PHOQUE GRIS

Jeune phoque gris recouvert du lanugo (photo Andreas Trepte,www.photo-natur.de).

Une croissante très rapide

À la naissance, le jeune phoque gris mesure entre 90 et 105  cm pour une masse de 11 à 20 kg. Durant les deux premières semaines de sa vie, il est couvert d'un fin pelage laineux blanc, le lanugo, d’où son appellation de « blanchon ». Ce petit phoque grandit assez vite et grossit de 1,2 à 2 kg chaque jour. Il est sevré après trois ou quatre semaines. Les individus nés aux Sept-Îles se dispersent alors sur le littoral breton.

La présence de cordon ombilical, les traces de début de mue et la corpulence permettent aux observateurs de déterminer, à la semaine près, la date de naissance de chaque spécimen. Adulte, le phoque gris mâle peut atteindre 2,3 m de long pour une masse de 300 kg contre 2 m et 185 kg pour la femelle.

COLONIE PHOQUE GRIS

Une colonie de phoques gris à Donna Nook, sur les côtes du Lincolnshire, en Angleterre (photo Jpacarter).

Deux sous-espèces de phoques gris sont actuellement reconnues : Halichoerus grypus grypuset Halichoerus grypus macrorhynchus, cette dernière étant endémique à la mer Baltique. Toutefois, des études auraient révélé que les populations présentes sur les côtes est et ouest de l’Atlantique seraient génétiquement distinctes depuis au moins un million d’années et pourraient dont être considérées comme des sous-espèces différentes.

Le phoque gris vit dans les eaux tempérées froides et subarctiques de l’Atlantique Nord. Cette espèce grégaire est présente en Amérique du Nord, en mer Baltique et en Europe du Nord. L’Angleterre, l’Irlande et l’Écosse accueillent les plus importantes populations européennes. En France, les archipels des Sept-Îles et de Molène (Finistère) abritent les principales colonies.

Sources : LPO, WANDREY R., Guide de mammifères marins du monde, Éditions Delachaux et Niestlé, 1999, 284 p., Wikipédia.