Mascotte du zoo de Naples (Italie) dont la situation dramatique avait été évoquée sur ce blog le 22 janvier 2013 (http://biofaune.canalblog.com/archives/2013/01/22/26218162.html), la tigresse Cleo a été transférée lundi 15 avril 2013 au « Centre de protection et de recherches sur la faune sauvage et exotique Monte Adone» («Centro tutela e ricerca fauna esotica e selvatica Monte Adone») de Sasso Marconi, près de Bologne. Ce site est géré par le Corps forestier de l’État, organisme notamment chargé de la protection des ressources naturelles, de l'environnement, des paysages et des écosystèmes, en particulier les parcs et forêts nationaux. Ce service est également responsable de la lutte contre le trafic illicite des espèces protégées menacées d'extinction.

TIGRES ZOO DE DE NAPLESConsidérant la situation actuelle du parc, les services de l’État italien ont estimé que le zoo de Naples devait se séparer de la tigresse (Photo Zoo di Napoli).

Le transfert du félin a été le fruit d’une collaboration entre des experts du Bureau de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction) à Rome, le Corps forestier de l’État, le service vétérinaire et le personnel du zoo napolitain. La tigresse a été endormie puis placée dans une cage avant d’être emmenée par camion dans sa nouvelle demeure.

Confisquée à des membres de la Camorra

Âgée de seize ans, la tigresse avait été confisquée dans les années 1990 à des membres de la Camorra qui la promenaient en laisse à Castello di Cisterna, petite ville de Campanie près de Naples, afin d’intimider les groupes mafieux rivaux.
Cleo sera hébergée dans un centre de protection animale de  Sasso Marconi durant les travaux de transformation du zoo de Naples. Selon le Corps forestier de l’État, le zoo de Naples n’était actuellement plus en état de conserver tous ses grands félins. Afin d’être mis en conformité avec les exigences de la législation européenne et avec la stratégie concernant le rôle des jardins zoologiques dans la conservation de la biodiversité définie par l'Union internationale pour la conservation de la Nature (UICN), le zoo devrait d’ailleurs être radicalement transformé. La refonte du zoo passera par la création de grands espaces ouverts et enrichis pour le bien-être animaux et par la mise en place de «parcours d'apprentissage» faisant appel aux techniques modernes de communication. Ainsi rénové, le parc animalier aura notamment pour objectifs la protection des animaux dans leur milieu naturel et la sensibilisation des visiteurs aux questions environnementales.

Sources : Ansa, Bologna Today, Libero Quotidiano

Lien vers une vidéo du transfert de la tigresse : www.youtube.com/watch?v=ALAqv9vbiBs