Ils sont zoologue, ethnologue, psychologue, biologiste ou cogniticien et se passionnent pour le comportement des bêtes. Ces scientifiques ont conçu à leur intention une batterie de tests étonnants. Un cacatoès réussira-t-il à ouvrir cinq verrous différents ? Un pigeon parviendra-t-il à entraîner sa mémoire visuelle par «économie de pensée» ? Un chien réagira-t-il à une phrase ? Un orang-outan récupérera-t-il une cacahuète glissée au fond d’un tube en verre ? Un corbeau se souviendra-t-il du cri d’un congénère côtoyé des années auparavant ?

Selon les conclusions des recherches présentées dans ce documentaire, les animaux seraient capables de traiter et d’analyser des informations, ce dont sont en général convaincus celles et ceux qui travaillent quotidiennement à leur côté.

LES ANIMAUX PENSENT-ILS(Image Uwe Bohrer)

Toutes espèces confondues, le règne animal prouve qu’il dispose de trésors d'inventivité, que l’apprentissage existe et que sa curiosité peut l’amener à progresser en reproduisant des gestes. Contrairement  à l’avis de certains spécialistes de la cognition animale, Chris Herzfeld a ainsi démontré, grâce à ses observations sur Wattana, femelle orang-outan hébergée à la Ménagerie du Jardin des Plantes de Paris du 5 mai 1998 au 3 juin 2008, que ces anthropoïdes étaient capables de réaliser des nœuds complexes. La distance vis-à-vis de l’Homme s'amenuise et nos enfants avancent parfois moins vite que les chimpanzés dans la résolution d’un problème ! Ainsi, dans un laboratoire de Kyoto, l’un d’eux reconstitue une série de quinze nombres avec une marge d’erreur plus faible que celles des petits humains !

Documentaire de Gabi Schlag et Benno Wenz (Allemagne, 2012). 52 minutes. Inédit. Jeudi 11 avril 2013, 22 h 50, Arte.
Rediffusion dimanche 21 avril à 9h55.