Jusqu’au lundi 24 juin 2013, le Muséum national d'Histoire naturelle présente, dans la célèbre Grande galerie de l’Évolution, l’exposition «Dinosaure, la vie en grand». Dans ce cadre, le Muséum, dont l’une des missions fondamentale est la diffusion d’un savoir accessible à tous, a proposé un cycle de conférences gratuites depuis l’automne dernier.

Le dernier de ces rendez-vous est fixé au mercredi 3 avril, à 14 h 30, au grand amphithéâtre du Muséum, 5 rue Cuvier (Paris 5ème). Professeur spécialiste de la morphologie fonctionnelle au département «Écologie et gestion de la biodiversité» du MNHN, Vincent Bels entretiendra son auditoire de la question suivante : « Manger et être mangé, deux problèmes à résoudre pour les dinosaures ».

DINOSAURE LA VIE EN GRAND OKL'exposition a été prolongée jusqu'au lundi 24 juin 2013.

Les précédentes conférences ont notamment eu pour sujet  «Dinosaures géants d'Afrique» par le paléontologue Philippe Taquet, «Gigantisme chez les reptiles marins du Mésozoïque» par Nathalie Bardet, spécialiste des reptiles marins du Mésozoïque, «Que savons-nous vraiment de la paléobiologie des sauropodes ?» par le paléontologue Ronan Allain, «Croissance et mode de vie des grands dinosaures : ce que nous apprend l'histologie» par le paléobiologiste Armand de Ricqlès,  « La température et la vie : et les dinosaures ?» par Gilles Bœuf, biologiste spécialisé en physiologie environnementale et biodiversité et actuel président du MNHN, ou encore «Gigantisme chez les mammifères terrestres : illustrations paléontologiques» par le paléontologue Pascal Tassy.

Toutes ces interventions sont disponibles en vidéo sur le site du MNHN à l’adresse suivante : www.mnhn.fr/museum/foffice/tous/tous/rubRessources/srubVideos/ssomConferences.xsp?cl=fr

Les conférences récemment tenues par le paléontologue Christian de Muizon, «Cétacés petits et grands : histoire d’une adaptation», et par Norin Chai, directeur adjoint et de responsable vétérinaire de la Ménagerie, «Pourquoi le gigantisme est rare chez les espèces terrestres contemporaines ?», seront prochainement mises en ligne.