La cohabitation tentée par le zoo d'Anvers entre lions (Panthera leo) et mangoustes jaunes (Cynictis penicillata) a été évoquée dans deux billets publiés sur ce blog les 12 et 19 octobre dernier (http://biofaune.canalblog.com/archives/2012/10/12/25318781.html et http://biofaune.canalblog.com/archives/2012/10/19/25369673.html)

Hier, le zoo belge a annoncé la mort du lion mâle Victor, à l'âge de 19 ans. Dans un communiqué publié sur son site internet, le parc animalier indique qu'«en concertation avec le curateur et les soigneurs des prédateurs, le vétérinaire a laissé Victor s’endormir paisiblement». 

Selon les responsables du zoo, des maladies dues la vieillesse avaient, depuis quelque temps, considérablement limité la qualité de vie du grand félin. «Victor restait à l’intérieur. Il tenait à peine sur ses patteset risquait de tomber dans l’étang de l’enclos et de se noyer. Il ne mangeait plus, devenait aveugle et présentait des problèmes au système nerveux central. Son état dégénérait de jour en jour.»

VICTOR LION ZOO ANVERS

Maouli, le jeune Nestor et Victor dans le nouvel enclos des lions (Photo zoo d'Anvers).

Né au zoo en 1994, Victor a engendré 11 petits avec deux femelles différentes. Désormais seul mâle du nouvel enclos des lions, Nestor, né fin août, est le dernier descendant issu de son couple avec Maouli. Plus âgée et dominante, Caitlin, la «mangeuse» de mangouste et sœur de Nestor, fait également partie de l'actuel groupe familial hébergé au zoo.

À l'état sauvage, la durée de vie d'un lion oscille entre douze et quatorze ans. Peu d'individus atteignent vingt ans. En captivité, un spécimen aurait vécu jusqu'à 29 ans.

Au cours des cinq dernières annés, le comportement de Victor avait changé et le vieux mâle n’avait plus la force de lutter face aux femelles liguées contre lui. «Néanmoins, avec l’ouverture du nouvel enclos des lions en 2011 (ndlr. ouvert le 8 septembre 2011), il avait récupéré une partie de sa domination et s’entendait mieux avec les femelles.»

Source : zoo d'Anvers.