À l’occasion du bicentenaire de la publication de son ouvrage « Recherches sur les ossements fossiles des Quadrupèdes », le Muséum national d’Histoire naturelle rend hommage à Georges Cuvier  (1769-1832) à travers une exposition présentée du lundi 15 octobre au lundi 14 janvier au Cabinet d’Histoire du Jardin des Plantes.

Baptisée « Cuvier, explorateur de mondes disparus », cette exposition entend témoigner de la vie et de l’intense activité scientifique du célèbre anatomiste à travers ses archives et ses publications.

Georges Cuvier

La responsabilité scientifique de cette exposition organisée par le Muséum a été confiée au Pr Philippe Taquet, vice-président de l'Académie des sciences, en liaison avec Pascale Heurtel et Alice Lemaire, conservateurs à la bibliothèque centrale.

Georges Cuvier est considéré le « père » de la paléontologie des vertébrés. Ses travaux démontrent toute l’importance de l’anatomie comparée pour reconstituer des mondes disparus et suivre les étapes successives de l’histoire de la terre et de la vie sur terre. À l'aide de sa méthode dite « de corrélation des organes » il a reconstitué avec succès nombre d'espèces éteintes.

Ouvrage fondateur

L’édition de 1812 des quatre tomes des « Recherches sur les Ossements fossiles des Quadrupèdes » marque d’une pierre blanche l’histoire de la paléontologie et de la géologie

Les volumes présentés le 7 décembre 1812 à l’Académie des Sciences rassemblent des articles publiés de 1795 à 1811, en majorité dans les Annales du Muséum. La nouveauté a été de les introduire par un Discours préliminaire, discours qui deviendra  par  la suite le célèbre Discours sur les Révolutions du Globe. Il sera édité séparément et obtiendra un très grand succès populaire.

Recherches sur les ossements fossiles des quadrupèdes

Toutefois, Georges Cuvier est resté sourd aux théories évolutionnistes de son collègue du Muséum, le naturaliste Jean-Baptiste de Lamarck (1744-1829) et n'a pas su concevoir l'immensité du temps géologique.

Lundi 22 octobre à 18 heures, Pascal Tassy, paléontologue et professeur au Muséum, présentera l’œuvre de Georges Cuvier lors d’une conférence intitulée « Cuvier, de l'anatomie comparée à la paléontologie ».  Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles (120 places). L’accueil du public aura lieu dès 17h30 à l’Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution.

Deux autres expositions autour de la paléontologie

Du mercredi 24 octobre au lundi 13 mai 2013, l’exposition « Dinosaure, la vie en grand » ou l’incroyable biologie des sauropodes, les plus grands dinosaures de tous les temps, se tiendra dans la Grande Galerie de l’Évolution.

Par ailleurs, une exposition photographique dévoilant la réalité du métier de paléontologue sera proposée du vendredi 16 novembre au dimanche 12 mai 2013 dans le Jardin des Plantes, sur les grilles de l’école de Botanique.

MUSEUM

Cabinet d’Histoire du Jardin des Plantes, 57 rue Cuvier, Paris 5e.

L’exposition « Cuvier, explorateur de mondes disparus » est ouverte tous les jours de 10 heures à 16h40. Fermeture le mardi. Dernier accès aux caisses 45 min avant la fermeture. Tarifs : 3€ / 1€. Le lieu est accessible aux visiteurs en situation de handicap moteur.