Être attentif à d’éventuels menaces est, pour l’animal sauvage, un comportement aussi naturel que la recherche de sa nourriture. Et un parc zoologique doit stimuler les comportements naturels de ses pensionnaires.

Fort de ce principe, les responsables animaliers du zoo d’Anvers ont opté pour une originale cohabitation entre lions (Panthera leo) et mangoustes jaunes ( Cynictis penicillata), présentée comme une première mondiale.

MANGOUSTES

(Photo Zoo d'Anvers).

Dans un premier temps, le couple de mangoustes jaunes a pu explorer longuement et tranquillement le nouvel enclos des lions, afin d’en connaître le réseau souterrain de tunnels sur le bout des pattes. Néanmoins,  hier,  tout le monde se demandait comment les animaux allaient réagi lors de l’introduction des félins dans le parc, même si celle-ci fut préparée dans les moindres détails. Ainsi les lions avaient-ils dévoré un conséquent morceau de viande avant que les mangoustes ne pointent le museau dehors.

Dès que les petits mammifères sont apparus, la lionne Caitlin s’est précipitée vers eux. Mais à chacune de ses tentatives, les mangoustes étaient plus promptes qu’elle ! Finalement la femelle a préféré aller se coucher dans l’herbe. Quant au vieux lion Victor, il a laissé sa fille jouer seule les chasseresses. 

À tout moment,  les mangoustes jaunes ont désormais le choix de s’aventurer dans l’enclos des lions, de détaler dans leur réseau souterrain ou de rester dans leur enclos exclusif. 

 L’équipe du zoo belge espère que les animaux s’habitueront petit à petit à la nouvelle situation afin qu’un équilibre s’installe à terme. Jeudi, les mangoustes jaunes ont pu faire la connaissance des lions pendant une demi-journée. En fonction de la réaction des animaux, la quantité de rencontres sera systématiquement  augmentée.

 Source : www.zooantwerpen.be