Les 7es journées internationales d’observation des gypaètes barbus (Gypaetus barbatus) se déroulent actuellement jusqu'au vendredi 12 octobre. Leur objectif est d’évaluer l’effectif annuel du gypaète barbu, l'une des quatre grandes espèces de vautours européens.

La Fondation Pro Gypaète et la Station ornithologique suisse appellent toutes les personnes intéressées à effectuer une randonnée en montagne pour tenter de repérer des gypaètes et communiquer leurs observations. Les éventuelles photos peuvent apporter une aide précieuse à l’identification.En effet, il est parfois possible d'identifier les oiseaux grâce aux caractéristiques du plumage : chaque jeune oiseau réintroduit présente un motif individuel obtenu en blanchissant artificiellement certaines plumes des ailes et de la queue.

Bartgeier_Gypaete

Photo © Raphaël Arlettaz

Avec une envergure de près de 3 mètres, le gypaète est le plus grand oiseau des Alpes suisses. Il se distingue de l’aigle royal par sa queue cunéiforme et ses longues ailes pointues. De près, sa « barbe » et son cercle orbital rouge sont caractéristiques.

Pour tout renseignement complémentaire sur le gypaète : www.vogelwarte.ch/gypaete-barbu

Et pour communiquer vos observations : www.wild.uzh.ch/bg/frame.php?bi=0&bg=0&ya=0&la=f&th=proj&st=4

Source : www.vogelwarte.ch