Une rencontre qui change le sens d’une vie. Si elle relève souvent du cliché, la formule reflète pourtant l’expérience vécue par Vanessa Woods à Lola ya bonobo, sanctuaire créé par Claudine André au sud de Kinshasa, en République démocratique du Congo. Là, au contact de ces anthropoïdes célèbres pour leurs rapports sociaux généralement décrits comme pacifiques, la jeune Australienne se pose (et nous pose) des questions essentielles sur notre rapport à la violence, aux conflits mais aussi sur nos capacités de coopération, d’empathie ou de résilience. Dans une RDC meurtrie par les horreurs des guerres civiles, les bonobos, à travers le regard de Vanessa Woods, nous renvoient à notre propre (in)humanité. Sans prétention scientifique, cet ouvrage ressemble plutôt à journal intime dont la rencontre avec les bonobos constituerait le fil rouge.

Les expériences menées par Vanessa Woods et son conjoint, le primatologue Brian Hare, éclaireront toutefois les lecteurs sur les principales différences de comportement entre bonobos et chimpanzés, le couple de chercheurs ayant aussi mené des études sur ces derniers au sein de sanctuaires en Afrique (Congo, Kenya) mais aussi dans des laboratoires américains. Et si l’auteur admet l’utilité de ceux-ci pour la recherche médicale notamment, elle dénonce les conditions dans lesquelles les chimpanzés (sur)vivent et finissent leurs jours dans nombre de ces instituts. Loin, très loin du havre de paix de Lola y bonobo où des femmes et des hommes, parfois eux-mêmes grands blessés de la vie, se dévouent pour la sauvegarde d’une espèce qui nous est tellement proche, menacée de disparition à cause de la déforestation et du braconnage pour la viande de brousse.

BONS BAISERS DES BONOBOS

Histoire d’amour avec ses instants de grâce, de tendresse ou de drôlerie mais aussi ses moments de douleur, de souffrance et de doute, Bons baisers des bonobos  a le charme de ces rencontres qui éveillent aux autres. Fussent-ils des cousins poilus vivant dans les arbres…

 Les seuls bonobos visibles en France sont élevés à la Vallée des Singes, à Romagne (86). Le groupe compte actuellement 14 individus dont un bébé né le 4 août dernier.

BONS BAISERS DES BONOBOS par Vanessa Woods, Flammarion, 2011, 355 p., 21,40 €.