Bonne nouvelle pour les passionnés et défenseurs de la biodiversité domestique. La Fondation du Patrimoine vient de lancer un prix destiné à récompenser les acteurs de la conservation et de la valorisation des races domestiques animales en France, qu’il s’agisse de bovins, caprins, ovins, porcins, équidés, volailles et autres animaux de basse-cour  ou encore de chiens de travail. Du baudet du Poitou au porc cul-noir du Limousin, de la vache nantaise à la chèvre Cou clair du Berry en passant par la poule noire de Challans, le mouton landais, l’oie de Touraine ou le dindon gascon, toutes les races à faibles effectifs sont concernées.

VACHE MARAICHINE

Vache maraîchine dans le marais vendéen (photo Ph. Aquilon).

PORC DE BAYEUX

Porc de Bayeux (photo Ph. Aquilon).

Ce concours est ouvert à tous les éleveurs, simples particuliers comme personnes morales publiques, associatives ou privées résidant en France.  Groupements agricoles, conservatoires régionaux des races, syndicats et associations à but non lucratif  soutenant des actions originales de valorisation du patrimoine domestique peuvent ainsi concourir.

Les délibérations du jury se fonderont sur les critères suivants : patrimoine génétique, rusticité, qualité des projets développés en faveur de la race concernée, capacité à mettre en place un projet économique viable, qualités zootechniques, osmose entre l’espèce et un milieu spécifique ou un bâti ancien et – si elles sont de mise - qualités gustatives.

Ce « Prix de la Fondation du Patrimoine pour l’agro-biodiversité animale » a été initié avec le soutien du laboratoire Ceva Santé Animale et du Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Energie. Doté de 10.000 €, il sera remis lors du prochain Salon de l’Agriculture (du samedi 23 février au dimanche 3 mars 2013).

Aux éleveurs de vaches Villard de Lans, de moutons de Belle-Île, de porcs blancs de l’Ouest, de chevaux traits du Nord, de canards de Bourbourg, d’ânes du Cotentin ou de chèvres du Rove de défendre, à travers leurs projets, le patrimoine vivant de nos terroirs.

POULE COUCOU DE RENNES

Poule de race Coucou de Rennes (photo Ph. Aquilon).

MOUTON DE BELLE ILE

Mouton de race Belle-Île (photo Ph. Aquilon).

Les candidats peuvent adresser leur dossier de candidature au siège de la Fondation du Patrimoine à Paris jusqu’au lundi 31 décembre.

Le dossier de candidature est téléchargeable à l’adresse suivante : http://www.fondation-patrimoine.org/read/0/actualites/documents/dossier-de-candidature706.pdf

Fondation du Patrimoine, 23/25, rue Charles Fourier, 75013 Paris. Tél. : 01.53.67.76.00. Site : www.fondation-patrimoine.org Délégué au patrimoine naturel : Patrick Masure (mail : masure.patrick@dbmail.com).